Le fonctionnement de la CFDT

Publié le 23/08/2013 à 11H03
La CFDT est structurée de manière confédérale avec, au centre de son fonctionnement et de ses décisions une strucure appelée "syndicat" et repose de deux niveaux d'actions : professionnelle (avec les fédérations) et territoriale (avec les unions régionales interprofessionnelles).

Le syndicat


Le syndicat rassemble tous les adhérents des entreprises ou administrations d’un même domaine d’activités sur un secteur géographique donné : local, départemental, régional ou national. Par exemple, le Syndicat de la métallurgie de Nantes, le Syndicat Santé Sociaux de Vendée, le Syndicat Chimie Energie Loire-Atlantique Vendée, le Syndicat Régional des Finances…

Le syndicat est un espace d’expression, de débat et de décision, creuset de l’apprentissage du militantisme. 

Ses missions
 : 
représenter dans leur diversité les sections syndicales de son secteur professionnel et géographique
- désigner les délégués syndicaux, négociateurs en entreprise
- définir les objectifs et la politique du syndicat en mettant en œuvre les pratiques participatives de la CFDT
recruter les adhérents pour augmenter la représentativité syndicale
- collecter leurs cotisations pour assurer son indépendance financière et sa liberté d’opinion.

Les Unions régionales interprofessionnelles (URI) ou la CFDT de proximité

 
Elles agissent sur le terrain pour résoudre les problèmes communs à une région, tant en matière d’emploi et de formation professionnelle que de lutte contre l’exclusion, de protection sociale ou d’amélioration des équipements collectifs.

Leurs missions
coordonner l’action des syndicats qu’elle représente
représenter la CFDT dans les institutions régionales : conseil économique, social, régional, Commissions Paritaires Interprofessionnelles Régionales de l'Emploi (COPIRE) …
- mettre en œuvre des plans de formation syndicale à destination des syndicats 
- siéger dans les instances de la confédération CFDT.

Au sein d’une région, les Unions départementales, Unions locales, ou Unions de pays sont des structures qui assurent la proximité : informations sur le droit du travail, soutien aux conflits, mise en commun de moyens pour les sections syndicales et les syndicats, défense juridique.

Les fédérations professionnelles

 
Les fédérations professionnelles regroupent tous les syndicats issus d’une même branche professionnelle ou d’un secteur d’activité, au niveau national.

Leurs missions
représenter les syndicats qui la composent
- organiser les revendications 
coordonner l’action dans toutes les entreprises concernées
- conclure des conventions collectives sur les salaires, la durée et les conditions de travail de son secteur d’activité
- participer aux négociations relatives à son champ professionnel, au niveau national et international
- siéger dans les instances de la confédération CFDT.

La Confédération


La confédération CFDT représente les intérêts des adhérents au niveau national.

Elle met en œuvre les grandes orientations de la CFDT décidées en congrès. Elle impulse et coordonne les actions au niveau national. Elle négocie les accords interprofessionnels
Elle représente les adhérents auprès des pouvoirs publics et des organisations nationales et internationales.
Sur le plan international, elle est adhérente à la Confédération Européenne des Syndicats (CES) et à la Confédération Syndicale Internationale (CSI)

Le Congrès

Il se réunit tous les 4 ans. Ses délégués sont issus des syndicats : ce sont eux qui votent les grandes priorités que doit défendre la CFDT en matière d’emploi, de justice sociale, de santé, de retraite, de logement, de développement économique, etc. 

Entre deux congrès, la confédération CFDT repose sur trois instances statutaires : 
- le Conseil national
- le Bureau national
- la Commission exécutive.

Le Conseil national
Il est composé de délégués désignés par les fédérations professionnelles, les Unions Régionales Interprofessionnelles (URI) et des trois unions confédérales (cadres, retraités, fonctionnaires). Il recueille l’avis des organisations et délibère sur tous les grands sujets qui concernent la confédération. Il contrôle également l’activité du Bureau national. 

Le Bureau national

Il représente la direction de la confédération :
- il est chargé de mettre en œuvre toutes les décisions du congrès
- il prend toutes les décisions relatives à la vie de la CFDT.
Elu par le congrès CFDT, il est composé de 38 membres.

La Commission exécutive
Elue par le Bureau national, elle est constituée de 9 secrétaires nationaux dont le secrétaire général, Laurent Berger.La Commission exécutive prend en charge l’activité courante de la CFDT. Elle contrôle également la conduite et la mise en œuvre des décisions du bureau national.
Elle représente la CFDT dans les rencontres nationales avec les pouvoirs publics, le patronat, les institutions nationales.
Les secrétaires nationaux conduisent les délégations CFDT lors des négociations interprofessionnelles.

La section syndicale


La section syndicale est constituée par les adhérents et militants d’une même entreprise ou d’un même établissement. Elle est animée par le délégué syndical
.

Ses missions :

informer ses adhérents et les salariés de l’entreprise
- les consulter et animer les débats visant à construire les revendications
- conduire les négociations dans l’entreprise
- proposer les adhésions et préparer les listes pour les élections professionnelles
diffuser les positions et orientations de la CFDT.