Souffrance au travail, désorganisation : la CFDT des Chambres de Commerce se mobilise

Publié le 14/03/2019

Alors que le gouvernement veut développer l’apprentissage et la création d’entreprises, il diminue de façon drastique la ressource fiscale des Chambres dans la Loi de finances 2019. Celui-ci exerce ainsi une pression complétement contre-productive sur le réseau des CCI.

La CFDT dénonce un « plan social » d’envergure qui arrive dans l’indifférence générale.

Avant les dernières discussions parlementaires sur la loi PACTE et la rédaction des décrets d’application relatifs à la réforme de la formation, les Personnels des CCI de la Région des Pays de la Loire se mobilisent le 21 mars pour rappeler l’utilité de leurs missions au service de développement économique et à cet égard, le respect qu’ils(elles) sont en droit d’attendre de la part d’un gouvernement et du Législateur.

Ce jour-là, pour la CCI de Maine et Loire, des rassemblements sont organisés sur le temps du midi devant les établissements des CCI du département :

-          Centre Pierre Cointreau à Angers

-          Etablissement de Formation du Saumurois

-          Eurespace Formation à Cholet

Le réseau des Chambres de Commerce et d’Industrie a deux activités principales : La formation continue et par apprentissage - les CCI sont le second formateur de France après l’Education Nationale - et l’accompagnement des entreprises, en particulier les TPE-PME.

Alors que le gouvernement veut développer l’apprentissage et la création d’entreprises, il diminue de façon drastique la ressource fiscale des Chambres dans la Loi de finances 2019. Celui-ci exerce ainsi une pression complétement contre-productive sur le réseau des CCI.

Par ailleurs, la Loi « pour la liberté de choisir son avenir professionnel » libéralise le « marché de l’apprentissage » en mettant en concurrence les Etablissements de formation entre eux, au risque de déséquilibrer durablement l’offre de formation dans les territoires….

La CFDT considère que la formation de la jeunesse doit être un service public, un investissement et une véritable RESSOURCE au service d’une société de compétences, et non une charge pour un pays !

Enfin, la Loi PACTE qui sera votée en juin prochain prévoit la suppression de plusieurs « missions de services publics consulaires » tels que :

-          la collecte de la taxe d’apprentissage

-          les formalités des entreprises (création, transmission et reprise)

-          l’enregistrement des contrats d’apprentissage

Les TPE/PME constituent plus de 90% du tissu entrepreneurial français. Seules les CCI sont aujourd’hui en capacité d’accompagner dans leur développement cette typologie d’entreprises. Demain elles ne pourront plus le faire !

Les CCI restent des Etablissements publics administratifs de l’Etat, pour autant, leurs personnels perdent leur statut d’agent public pour un contrat de travail de droit privé (cf la Poste, Pôle Emploi, etc…).

Toutes ces mesures imposées au pas de charge par le gouvernement viennent s’ajouter à deux « régionalisations » successives (2013 et 2017) et quatre années de baisse continue des ressources fiscales…

Une trajectoire budgétaire qui aura permis à l’ETAT de ponctionner plus de 1,3 Milliard d’€ entre 2013 et 2022, sur la Taxe pour Frais de Chambre, sans que les entreprises voient cette taxe diminuer de leur côté !

Toutes ces décisions frappent de plein fouet le personnel des Chambres de Commerce et d’Industrie :

-          une anxiété grandissante

-          des licenciements nombreux

-          une désorganisation du travail lié à la diminution de l’effectif, induisant pour celles et ceux qui restent :

  • une surcharge de travail
  • de la souffrance au travail

 

La CFDT dénonce ce « plan social » d’envergure qui arrive dans l’indifférence générale.

Avant les dernières discussions parlementaires sur la loi PACTE et la rédaction des décrets d’application relatifs à la réforme de la formation, les Personnels des CCI de la Région des Pays de la Loire se mobilisent le 21 mars pour rappeler l’utilité de leurs missions au service de développement économique et à cet égard, le respect qu’ils(elles) sont en droit d’attendre de la part d’un gouvernement et du Législateur.

Ce jour-là, pour la CCI de Maine et Loire, des rassemblements sont organisés sur le temps du midi devant les établissements des CCI du département :

-          Centre Pierre Cointreau à Angers

-          Etablissement de Formation du Saumurois

-          Eurespace Formation à Cholet