Maintien à domicile : la région CFDT présente dans l'action nationale

Publié le 25/11/2014 à 10H13
Le 26 novembre, une grande action nationale CFDT porte les revendications des salarié-e-s du secteur de l'aide à domicile. Ce mouvement fait suite au refus d’agrément par le Ministère de l’accord négocié entre partenaires sociaux sur l’augmentation du point, qui est inchangé depuis 2009. Parmi ces salariées, Chantal, Marie-Madeleine, Marie-Jeanne et Bernadette feront le trajet pour représenter leurs collègues de Loire-Atlantique.

Cette décision du ministère est d’autant plus inacceptable que le Ministère s’était engagé à allouer des moyens dans le cadre de la loi attendue sur « l’accompagnement du vieillissement », et en premier lieu en faveur du secteur de l’aide à domicile. Et que de plus, ce secteur concerne des salariées (essentiellement des femmes), travaillant le plus souvent à temps partiel, sans l’avoir choisi, et contraintes à utiliser leurs véhicules, sans revalorisation de l’indemnité kilométrique depuis 2008. Par conséquent  elles sont en majorité des travailleuses pauvres. 

Les militantes CFDT de la région participeront activement à cette mobilisation, pour simplement défendre leurs droits et démontrer en quoi un dialogue social qui fonctionne ne doit pas être sanctionner par l'Etat.