Les salariés de l'EHPAD de Genrouet poursuivent leur action

Publié le 30/06/2015 à 12H17
Après une première manifestation le 23 mai 2015, les salariés des établissements de santé de Genrouet (44) décident de relancer l'action le samedi 4 juillet 2015. La CFDT Santé Sociaux Nantes et région a, par ailleurs, adressé une lettre ouverte aux institutionnels concernés.

Pour dire non à un management brutal et harcelant et OUI à un dialogue social constructif, la CFDT soutient l'action des salariés de cet EHPAD qui demandent depuis mai dernier la démission de leur direction. Ils étaient 150 à s'être rassemblés devant la mairie le 23 mai, excédés par un management indigne depuis des années. Malgré une pression exercée par l'employeur, ils ont osé déployer leur banderole significative d'un mal-être.

La CFDT appelle une seconde fois les personnels actifs présents dans ces établissements, ceux que l’on a transférés au lucratif, ceux qui ne sont plus dans ces établissements : soit licenciés, contraints par renoncement ou dégout, les familles, amis, membres du Conseil municipal qui s’interrogent, les membres du Conseil d’Administration qui souhaitent exprimer leurs inquiétudes, les citoyens de la commune, la presse indépendante… A tous ceux qui désirent soutenir la Liberté de travailler dans le cadre de rapports humains et hiérarchiques normaux respectueux la personne quelle que soit qualification.

Un débrayage est prévu le samedi 4 juillet 2015 de 10h à 12h, devant la mairie de Genrouet. Les demandes restent les mêmes :

  • démission de la direction
  • mise en place d'un véritable dialogue social
  • demande d'une rencontre entre les personnels et les membres du CA, SANS LA DIRECTION, sous l'égide de la municipalité et de la CFDT