Enquête à destination des salariés et des élus d'entreprise sur la formation professionnelle

Publié le 09/02/2017 à 16H13
Dans une économie en évolution, marquée par la création de nouveaux métiers et de nouvelles compétences, la formation professionnelle apparaît comme un enjeu stratégique pour les salariés. Elle est aussi un moteur vital pour permettre l’émergence de nouveaux secteurs d’activités (ex : numérique, économie verte…) et pour développer les nouvelles compétences dans tous les secteurs.

Trop souvent la méconnaissance des moyens de la formation professionnelle prive salariés et entreprises des opportunités pour s’adapter aux mutations, pour développer l’emploi, pour anticiper les changements.

Selon différentes études,

  • Seulement 42 % des salariés bénéficient de formation professionnelle.
  • La formation professionnelle profite plus :

-          aux hommes qu’aux femmes,

-          aux salariés les plus qualifiés (57,3% contre 32,6% pour les ouvriers),

-          aux salariés des grandes entreprises (15,5% pour les salariés des ent. de 10 à 19 et 24% pour ceux des ent. de 20 à 49)

  • 3 millions de personnes de 18 à 65 ans sont en situation d’illettrisme dont 57 % sont en emploi.

 Après d’importantes réformes mises en œuvre pour donner une véritable garantie sociale aux salariés et pour ancrer la formation professionnelle comme dispositif central tant de la performance des entreprises que de la sécurisation des parcours professionnels des salariés, le COPAREF (*) des Pays de la Loire a souhaité se doter d’un outil d’analyse (**) lui permettant de prendre en compte la manière dont les entreprises ont investi ce nouveau contexte. Il s’agit pour le COPAREF de prendre en compte les difficultés que les entreprises et les salariés ont pu rencontrer, les pratiques nouvelles qui ont pu se mettre en place, les interrogations que le nouveau contexte a pu mettre en évidence ; et tout cela, dans un souci d’être force de proposition afin de faciliter la mise en œuvre des potentialités que peuvent représenter les nouveaux dispositifs (CPF, entretien annuel, plan de formation…). Ainsi, une enquête en ligne (**), tant auprès des salariés que des dirigeants d’entreprise, est proposée afin de recueillir un tout premier état des lieux permettant de mettre en perspective les différentes problématiques rencontrées. 

Les résultats de cette enquête permettront au COPAREF de constituer un panel d’entreprises représentatif du tissu économique régional qui pourra être suivi dans le temps et présenter les nouvelles pratiques qui se mettent en œuvre. La formation professionnelle pourra ainsi accompagner les mutations économiques et sécuriser les parcours professionnels dans un contexte en forte évolution.

Le Coparef est aidé dans cette démarche par le Cabinet ALGOE Consultants.

Vous trouverez ci-dessous le lien permettant aux salariés et représentants du personnel de répondre à l’enquête sur la formation professionnelle accessible jusqu’au 1er mars 2017.

Lien enquête - Questionnaire salarié(e) : http://fr.surveymonkey.com/r/salariesPME

 

Merci de prendre quelques minutes pour répondre à cette enquête courte et de la relayer à vos collègues, votre entourage…. afin que les salariés puissent apporter leur vision de la prise en charge de la formation professionnelle dans leur entreprise.

(*) COPAREF : Comité Paritaire Régional Emploi Formation : Instance Paritaire sur l’Emploi et le Formation Professionnelle, composée de la CFDT, CGT, FO, CFTC, CGC d’une côté et du Medef, de l’UPA et de la CGPME de l’autre

(**) Seuls les salariés du secteur privé sont concernés par cette étude