Au KFC Angers, les salariés saisissent les prud'hommes

Publié le 07/12/2016 à 23H09
Conditions de travail dégradées, amplitudes horaires inacceptables, huit salariés de KFC Angers saisissent le Conseil des Prud'hommes.

La CFDT les accompagne dans leur action. Au-delà de l'action en justice, il s'agit pour ces équipiers KFC de dénoncer des conditions de travail très dégradées. Presque tous les équipiers présentent leurs bras tachetés de brûlures de cuisson. « Inacceptable », s’offusque Jacques Cady, secrétaire du syndicat CFDT des services. Le sydnicat pense saisir les administrations compétentes.

Par ailleurs, depuis le début de l'action, les sanctions pleuvent sur ceux qui se sont lancés dans la défense de leurs droits. Apparemment, cette action ne plait pas au management de KFC France.