Attentats du 13 novembre 2015 : déclaration du Bureau National CFDT

Publié le 19/11/2015 à 21H51
Pour la deuxième fois en moins d’un an, des attaques terroristes meurtrières viennent de frapper la France. Les mêmes commanditaires ont également frappé ces dernières semaines au Nigéria, en Syrie, en Turquie, dans le ciel égyptien et au Liban …

Le Bureau national de la CFDT fait part de son immense tristesse et de son indignation face à ces lâches agressions. Il rend hommage aux 129 personnes qui ont trouvé la mort à Paris et à Saint-Denis, vendredi soir dernier _ parmi elles, se trouve Precilia Correia, déléguée CFDT à la FNAC de la Défense _, ainsi qu’à toutes les victimes de ces assassins, partout dans le monde.
Il exprime également sa solidarité aux centaines de blessés, touchés dans leur chair et leur esprit, ainsi qu’aux proches des victimes qui doivent faire face à cette épreuve.
Il salue chaleureusement la mobilisation des forces de l’ordre, des pompiers, du personnel de santé et des agents de sécurité, ainsi que celle des citoyens, qui ont permis par leur action de sauver des vies et de faire face à l’urgence.
A travers les attentats du vendredi 13 novembre, c’est notre pacte démocratique qui a été attaqué : la dignité et le respect de la personne humaine, l’espérance de paix et de cohésion sociale, la laïcité. Ce sont les principes qui fondent la République, sa devise-même, « liberté, égalité, fraternité », qui étaient visés par les terroristes. Les nombreux témoignages de solidarité et d’amitié venus de l’étranger, y compris de nos camarades syndicalistes, montrent à quel point ces valeurs restent universellement partagées. Pour mieux les défendre, nous ne devons pas céder à la terreur et garder unité, sang-froid, et détermination.
La guerre contre le terrorisme nécessite d’agir pour le développement, la démocratie et la sécurité dans toutes les régions du monde. Ces objectifs doivent être au coeur des discussions internationales et l’Europe doit y prendre toute sa part.
En France, pour garantir la sécurité des citoyens et prévenir de nouveaux actes terroristes, une réponse politique forte était attendue par les citoyens. L’état d’urgence offre un cadre d’exception temporaire, nécessaire pour faire face aux menaces imminentes. La CFDT sera vigilante pour qu’il soit utilisé dans le respect de l’état de droit et des libertés individuelles et demande que le contrôle de son bon usage soit assuré. La sécurité doit être garantie dans un cadre démocratique contrôlé.
Mais ces mesures sécuritaires ne peuvent être la seule réponse.
Il faut combattre l’idéologie totalitaire de Daech et ses crimes contre l’humanité, sans céder sur les valeurs d’ouverture et d’accueil de notre société. La CFDT comme d’autres, continuera à défendre la tolérance et l’humanisme.
Elle s’engage également dans son action quotidienne à nourrir tout ce qui renforce le « vivre et travailler ensemble » et le lien social.
La société française est traversée par de multiples fractures, dans un contexte économique et social très difficile. Elle doit également faire face à un véritable défi démocratique.
Dans ce cadre, les organisations syndicales et patronales doivent contribuer à construire du progrès social et à donner des perspectives d’avenir notamment à la jeunesse ; elle qui, en plus de connaitre une entrée dans la vie active marquée par la précarité, doit désormais apprendre à vivre durablement avec la menace terroriste.
La CFDT tient à réaffirmer la valeur du dialogue, du respect des opinions différentes, de l’écoute et du compromis pour construire ce progrès social et plus largement, pour renforcer notre démocratie.
Elle sera également présente pour ouvrir des espaces de parole et pour soutenir les salariés et les agents touchés par les conséquences de cette situation exceptionnelle, dans leur travail et dans leur quotidien.
Face à la haine et à l’horreur, au repli sur soi et à la montée des extrêmes, la CFDT souhaite opposer plus de démocratie, plus de tolérance face aux différences, plus de justice sociale pour réduire les inégalités, plus de dialogue pour améliorer le quotidien des citoyens.
La mobilisation et la vigilance de tous sont indispensables pour garantir la sécurité et la liberté de chacun.
Le Bureau national invite toutes les organisations et tous les militants de la CFDT à poursuivre leur action dans ce sens.

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS