La CFDT lutte contre l'homophobie dans les Pays de la Loire

Publié le 17/01/2011 à 00H00
Elle participera par exemple aux deux Marches des Fiertés de la région : le 28 mai à Nantes et le 18 juin à Angers.
La CFDT lutte contre l'homophobie dans les Pays de la Loire
La CFDT lutte contre l'homophobie dans les Pays de la Loire
Elle participera par exemple aux deux Marches des Fiertés de la région : le 28 mai à Nantes et le 18 juin à Angers.

La CFDT a engagé ces dernières années un certains nombre d’actions pour lutter contre toutes les formes de discriminations dans la région. Mais le travail contre l’homophobie n’était pas forcément bien structuré.


Suite au congrès régional de 2009, un groupe de travail sur les questions relatives à l’homophobie et aux actions de la CFDT dans ce domaine vient de voir le jour.
Il s’est réuni pour la première fois le 11 janvier 2011 avec des participants issus du syndicat Interco 49, des UD 44 et 49, des UL de Nantes et Saint Nazaire et l’URI.


Cet échange a permis d’abord de faire le point sur ce qui se faisait déjà et où (participation depuis plusieurs années aux marches des fiertés à Nantes et Angers mais avec très peu de présence CFDT en nombre de participants).
Le choix a tout de suite été fait d’une préparation améliorée et coordonnée des Gay Prides 2011. Par ailleurs, il a été repris unanimement le fait que nous devrions déboucher sur des actions plus proches des salarié-e-s et du monde du travail. Ceci dit, la communication en interne autour de ces manifestations apparaît essentiel pour provoquer des interrogations, des réactions et des compréhensions sur la question de l’homophobie.
D’ores et déjà, le groupe a listé les axes de communication à mettre en œuvre d’ici à début juin (marche de Nantes le 28 mai, Angers le 18 juin) :

  • Réalisation d’une affiche générique sur l’homophobie dès que possible pour diffusion large
  • Communication diverse autour des manifestations : flyers, tract, objet de comm (préservatif ?, masculin/féminin ?), articles newsletters des UD, article supplément magazine de mai, article site URI, Syndicalisme Hebdo
  • Info lors de réunions des structures (conseils UD)

L’objectif est de toucher le maximum d’adhérents et d’avoir une homogénéité régionale dans ces actions (et même une participation croisée aux deux Gay Prides).