Journée internationale de la Femme : 100ème anniversaire

Publié le 24/03/2010 à 00H00 (mis à jour le 27/04/2010 à 15H27)
Pour le centenaire de la journée de la femme , l'URI des Pays de la Loire était présente au colloque organisé par la Confédération CFDT
Journée internationale de la Femme : 100ème anniversaire
Journée internationale de la Femme : 100ème anniversaire
Pour le centenaire de la journée de la femme , l'URI des Pays de la Loire était présente au colloque organisé par la Confédération CFDT

Dans le cadre de la journée internationale de la femme, la CFDT organisait le 8 mars 2010, au siège de la Confédération, un rassemblement de 250 responsables syndicaux afin de célébrer – dans la mixité- le 100° anniversaire de la journée internationale de la femme.

La CFDT a été la première organisation syndicale à s'impliquer dans cette manifestation ; elle s'interroge de manière constante sur la place de la femme dans la société et le milieu professionnel.

Actuellement, si les femmes ont su investir le marché du travail (les femmes représentent à ce jour 47% de la population active et 50% de la population), la mobilisation est encore plus nécessaire en période de crise économique et il faut combattre les écarts qui perdurent, voire s'aggravent :
–écarts de rémunération (18 à 25%)
–accès limité aux responsabilités
–précarité de l'emploi et chômage
–double journée professionnelle/familiale.

Deux tables rondes ont permis des échanges, en présence d'une historienne, de deux sociologues, d'un psychiatre et d'un économiste sur les thèmes suivants : « femmes sur le marché du travail, pratiques syndicales et négociations dans l'entreprise», « Enjeux sociétaux et place des femmes dans la société actuelle».

L'accent a notamment été mis sur l'accroissement des inégalités avec la venue du 1er enfant et sur les freins qu'opère le congé parental dans le déroulement de carrière des femmes (dont les modalités n'apparaissent pas suffisamment protectrices).

La restitution de l'enquête menée par nos camarades (TEQ: le travail en question) sur « Hommes et femmes au travail , une question résolue ?» a été un temps fort de cette journée:
– 27% des hommes et 40% de femmes pensent que l'égalité de traitement sur le salaire n'est pas résolue,
– si 31,9% des hommes disent avoir eu une augmentation de salaire il y a moins d'un an, 30% des femmes déclarent n'avoir jamais eu d'augmentation,
– les possibilités d'évolution existent pour 52,5 % des hommes mais seulement pour 36,8%des femmes.

Reportages vidéos, saynettes théâtrales, collectif de l'association « la Barbe » - qui dénonce l'absence de mixité dans nos institutions ayant un pouvoir décisionnel – ont illustré cette journée de réflexion consacrée à l'égalité professionnelle.

L'égalité homme-femme doit rester avant tout un combat à mener au quotidien car on ne peut pas raisonnablement se contenter de la situation existante.