Congrès du syndicat Protection Sociale Travail Emploi 44/85

Publié le 26/06/2012 à 00H00
Plus de 60 congressistes des deux départements, dont un tiers d'hommes, représentant 85% des adhérents recensés, ont planché le 21 juin dernier sur le bilan et les orientations de leur syndicat.
Congrès du syndicat Protection Sociale Travail Emploi 44/85
Congrès du syndicat Protection Sociale Travail Emploi 44/85
Plus de 60 congressistes des deux départements, dont un tiers d'hommes, représentant 85% des adhérents recensés, ont planché le 21 juin dernier sur le bilan et les orientations de leur syndicat.

De nouveaux militant-e-s dont c'était le premier congrès, de nouveaux responsables qui faisaient leur premier bilan d'activités ont côtoyé les militant-e-s plus expérimentés dans une ambiance travailleuse mais détendue.
Un changement des statuts destiné à intégrer les obligations de la loi sur la représentativité pour les arrêtés des comptes annuels a été voté à l'unanimité.
La présentation du rapport d'activités et du rapport financier a permis aux membres du Bureau du syndicat de retracer les 4 dernières années d'actions, de réflexions, d'échanges, de difficultés, de vie du syndicat et son travail dans les structures de la CFDT.
Signe de santé, les salariés font en majorité confiance à la CFDT en nous plaçant largement à la première place aux élections professionnelles. Le cru 2012 conforte cette tendance puisque nous progressons dans quasiment toute les les entreprises de nos champs d’activité. Les interventions des sections ont été le moment pour informer et échanger des réalités vécues par les sections, et des expériences des militant-e-s : répercussions sur l'emploi des évolutions de la loi, dialogue social plus ou moins fort, difficultés et solutions pour des prises de responsabilités, demandes d'amélioration de l'information syndicale, interrogations sur des positions de la CFDT...
Le rapport d'activités a été voté à l'unanimité, le rapport financier à 93%.
Le Conseil du syndicat souhaitait que les débats du congrès soient plus vivants et réactifs, plus participatifs également.
Une innovation a été testée : la résolution sur les perspectives soumise au vote des sections était accompagnée d'un débat en 5 groupes où chaque congressiste pouvait exprimer la manière concrète dont les thèmes de cette résolution pourraient se décliner dans les actes. Retour gagnant puisque les compte rendus des groupes ont été denses avant que la résolution d'orientations ne soit votée par 98% de exprimés. Les interventions de l'interprofessionnel et de la fédération ont également permis de faire le point sur l'analyse et les revendications de la CFDT dans la période. Les sections ont changé au cours du dernier mandat, leurs responsables aussi. Le changement se prolonge au syndicat puisque le conseil (où chaque section désigne ses représentants) comporte dorénavant plus de femmes que d'hommes.
Renouvellement aussi dans l’exécutif du syndicat avec 4 nouveaux membres au Bureau, et dans les responsabilités avec un nouveau secrétaire (Goulven Blorec), une nouvelle trésorière (Mireille Gallant) et une nouvelle Trésorière adjointe (Solveig Plaisance).
Une photo et un verre de l’amitié ont conclu des travaux appréciés tous selon les premières remontées.
Le syndicat est maintenant en ordre de marche pour les 4 ans à venir.