Congrès du syndicat des Services de l'Agriculture de Loire-Atlantique

Publié le 23/11/2011 à 00H00
Rapprochement, regroupement, fusion...
Congrès du syndicat des Services de l'Agriculture de Loire-Atlantique
Congrès du syndicat des Services de l'Agriculture de Loire-Atlantique
Rapprochement, regroupement, fusion...

 Le congrès du Syndicat s’est tenu le mercredi 16 novembre à Nantes devant une trentaine de militants des sections du Crédit Agricole, de Groupama, du Contrôle de performance, de la MSA, du CA Technologies, des MFR, de la Chambre Agriculture et du CER France 44.

Patrice Tripon, secrétaire du Syndicat voisin de la Transformation Agroalimentaire de Nantes et de la Production de la Loire Atlantique était présent à ce Congrès. Joseph Testard, l’ancien de la maison, était également de la partie, comme Isabelle Mercier, secrétaire générale de l’UD 44, Frédéric Malterre secrétaire national FGA et Bruno Moulin, secrétaire fédéral animateur de la région.


Pierre Sudre, secrétaire du Syndicat a ouvert le congrès en rappelant les grands enjeux du moment de la CFDT et du Syndicat avec le dossier de la représentativité, l’obligation de la transparence financière et du fonctionnement du Syndicat.
Plusieurs sections du Syndicat (Crédit Agricole et Chambre d’Agriculture) se sont engagées dans les enquêtes « Flash », accompagné par l’interpro et de Pierre, pour le côté professionnel.
Les militants se forment, mais le Syndicat ne formalise pas de plan d’actions ou de formations. Cependant, même si le Syndicat est peu sollicité, il a toujours honoré les demandes de ses sections.
L’organisation de 5 Conseils Syndicaux annuels permet d’échanger entre les responsables de chaque section de leur actualité, de l’actualité locale et fédérale. Quelques réunions spécifiques sont programmées pour préparer les différents Congrès des instances de la CFDT.
Le syndicat participe aux différentes élections de son champ professionnel et géographique.


Une partie de la matinée a été consacrée à la mise à jour des statuts, qui n’avait jamais été réactualisé. Un règlement intérieur a également été élaboré. Les 14 - dont 6 nouveaux - candidats au Conseil Syndical ont été élus à l’unanimité.

Les sections présentes sont intervenues, toutes connaissent actuellement des restructurations, des regroupements, des mutualisations, des fusions…et comme si cela ne suffisait pas, la crise s’en mêle, et toutes les conséquences que cela va entraîner pour les salariés, pour les consommateurs…Le thème de l’après midi tombe bien !

Ensuite, Isabelle Mercier, secrétaire de l’UD 44 est intervenue sur l’actualité locale, en particulier sur les actions menées auprès des jeunes, comme les rencontres organisées dans les quartiers avec certaines entreprises et les jeunes du quartier. Elle a aussi invité les militants à s’inscrire rapidement au rassemblement des élus le 25 novembre à Orvault, une action de l’URI qui fait suite au grand rassemblement des élus de la région organisé ces dernières années.

Après la pause déjeuner, l’après midi avait pour thème : l’évolution des métiers des services de l’agriculture.

Frédéric Malterre, secrétaire National, a retracé l’histoire des institutions liées au monde agricole, Il a rappelé les positions de la FGA et présenté les actions déjà engagées auprès des instances concernées.

Quel avenir pour tous ces métiers, le débat a tourné autour de la place des Organisations Syndicales, des actions qui pourraient être envisagées, même de l’avenir de la FGA.

Enfin Pierre, qui a œuvré pendant quelques années au poste de secrétaire a souhaité passer la main, tout en restant à l’exécutif. Le prochain Conseil Syndical élira son exécutif